<

L'artisanat

Un Artisanat Fascinant


La Malaisie offre un superbe choix d'artisanat traditionnel allant des objets anciens, authentiques et inestimables, aux objets d'artisanat moderne les plus délicats.

La plupart des artisans étant musulmans, les objets artisanaux malaisiens sont fortement influencés par l'Islam. Leur religion interdit la représentation de la forme humaine dans l'art. Par conséquent, la plupart des modèles sont basés sur des éléments naturels tels que l'entrelacement de feuilles ou de lianes, les fleurs ou les animaux.

Terre Cuite


Les objets traditionnels les plus populaires comprennent le labu sayong de l'État du Perak, le geluk, le belanga, les céramiques chinoises cuites au four et représentant des dragons, et les poteries du Sarawak à motifs tribaux. Les objets contemporains sont des vases, des pots de fleurs, de la poterie décorative, de la sculpture et de la vaisselle.

Le labu sayong

Le labu sayong est une jarre en argile noire généralement utilisée pour stocker l'eau et conserver sa fraicheur. L'État du Perak est réputé pour ce type de poterie.

Le Belanga

Objet courant dans les foyers ruraux de Malaisie, le belanga est souvent caractérisé par une base ronde et un large rebord. Il est généralement utilisé pour faire cuire les currys, car sa base ronde permet à la chaleur d'être mieux répartie.

Le Terenang

Ce pot de forme angulaire est couramment utilisé pour stocker l'eau dans les États de Pahang et de Terengganu. Il se compose d'un col concave et d'un corps convexe.

Le travail du bois

Grâce à l'abondance du bois dans ses vastes forêts tropicales, la Malaisie est réputée pour la grande richesse de son artisanat réalisé à partir de nombreuses essences. Traditionnellement, des maisons entières étaient construites avec des troncs d'arbres sculptés à la main. Aujourd'hui, la Malaisie propose un large choix d'objets décoratifs exotiques tels que des panneaux gravés selon l'ancienne tradition malaise, des poignées en formes de keris (poignards), des récipients chinois, des sculptures d'inspiration Orang Asli, des cannes au décor complexe, des ustensiles de cuisine et le bois parfumé gravé.

Le travail du métal

Populaires depuis leur apparition, le laiton et le bronze sont encore utilisés pour produire une large gamme d'ustensiles. Plus récemment, au 19e siècle, avec la découverte de l'étain en Malaisie, l'alliage plomb-étain est devenu de plus en plus populaire. Les produits artisanaux en métal comprennent des objets de décoration modernes, des ustensiles de cuisine et des objets traditionnels comme le tepak sireh, les services d'eau de rose et les lames de keris.

L'art du tissage à la main

Admirez à travers les produits tissés à la main la créativité des artisans malaisiens. Des fibres végétales locales et des fibres de bambou, d'osier, de pandan et de feuilles de mengkuang sont enroulées, tressées, cordées et tissées pour réaliser des objets tels que des sacs, des paniers, des nattes, des chapeaux, des tudung saji (cloches alimentaires) et des balles de sepak raga.

Les Tissus


Colorés et attrayants, les tissus traditionnels de la Malaisie sont très prisés dans le monde entier. On retrouve entre autres, le batik, le songket, et le pua kumbuand tekat. Ces tissus servent à la fabrication de toutes sortes d'objets décoratifs, allant des vêtements de haute couture aux chaussures, en passant par des rideaux très colorés et le délicat linge de lit.

Le Batik

Le batik est une méthode d'impression des étoffes utilisant la technique de la "coloration par épargne" qui consiste à recouvrir des zones de tissu avec de la cire pour empêcher l'absorption des couleurs. Les couleurs utilisées en batik sont beaucoup plus résistantes à l'usure que celles de tissus peints ou imprimés de manière classique, car le tissu est complètement immergé dans la teinture.

Le Songket

Le songket est une étoffe à trame complexe dans laquelle des fils d'or sont incorporés lors du tissage entre les fils de soie de l'étoffe. Par le passé, ce tissu riche et luxueux affichait le statut social de l'élite malaise.

Le Pua Kumbu

Fabriqué à partir de fils teints individuellement sur un métier à tisser tendu par une sangle placée au bas du dos. Ses motifs surnaturels sont inspirés par les rêves et les anciennes croyances animistes. Les motifs les plus fréquents sont une fusion de réel et d'irréel. Et chaque tissage porte les signes distinctifs des mains de sa créatrice.

Le Tekat

L'art de la broderie de fils d'or sur un matériau de base, généralement du velours, était traditionnellement utilisé pour décorer les plus beaux atours portés lors des mariages malais traditionnels.

Les Bijoux Et Les Accessoires


Les accessoires les plus attractifs fabriqués à la main abondent en Malaisie. Votre choix se fera entre un travail artisanal sur le cuir, des colliers de perles de Bornéo ou des bijoux d'or et d'argent finement ciselés, ornés de pierres précieuses.

La Kerongsang

La kerongsang est une broche comprenant généralement trois pièces, traditionnellement utilisée pour épingler les revers des baju kebaya. L'ensemble classique de trois pièces comprend une kerongsang ibu (pièce mère) qui est plus grande et plus lourde. Les deux autres sont appelées kerongsang anak (pièces enfant) et sont portées en dessous de la kerongsang ibu.

La Cucuk Sanggul

Il s'agit d'une épingle à cheveux traditionnelle utilisée pour attacher les cheveux des femmes dans un chignon à l'arrière de la tête. Typiquement faites d'or ou d'argent, ces épingles sont habituellement proposées par trois, cinq ou sept, en différentes tailles, et portées par les mariées et les danseuses traditionnelles.

Le Pending

Le costume traditionnel des hommes est composé d'une large boucle de ceinture finement ornée, pending et placée autour du kain sampin, sorte de jupe portée par les hommes, pour compléter leur baju melayu. Traditionnellement, le pending est un signe de richesse et de statut pour les hommes.